Ces terrains ont été façonnés par les hommes depuis des siècles. De nombreux murets de pierres sèches, des tas de pierres ont été bâtis pour dégager la lande et la forêt et permettre le pastoralisme ou bien encore l’industrialisation du charbon de bois issu des chênaies très présentes dans ce territoire.
Aussi devant ces innombrables détails les cartographes ont du faire des choix et procéder à la généralisation afin de ne représenter que les éléments les plus significatifs.

Terrain Fig1

L’image ci-dessus représente un tas de pierres à la bonne hauteur. Sur la carte il est représenté avec le symbole de la butte. Les tas de pierres très volumineux sont représentés par des buttes allongées (cf ci–dessus symbole au centre sur le bord ouest).
Les murets constituent d’excellentes lignes de progression, sauf qu’il ne faut pas se tromper de muret...(ci-dessous - extrait de gauche).
Les murets les plus imposants sont symbolisés comme ci-dessous (extrait de droite).

Terrain Fig2

Les petits rochers et les zones rocailleuses sont représentés avec le petit point noir du code ISOM 210 « champ de pierres ».
Les cairns imposants sont représentés avec le symbole de la « Borne ».

Terrain Fig3

FaLang translation system by Faboba